/La diversité et richesse de la cuisine marocaine

La diversité et richesse de la cuisine marocaine

La cuisine marocaine enchante presque tous les sens. Le couscous ou skso, comme on l’appelle en arabe, est le plat national marocain. Servi avec des légumes bien chauds et du mouton, du poulet ou du bœuf, il s’agit du repas spécial du vendredi de toute famille. Manger avec vos mains est facultatif, bien qu’une assiette commune soit partagée. En matière de restauration au Maroc, une vérité demeure: vous ne partirez jamais affamé.

Goût de la viande

Les autres plats marocains sont de même calibre. Les tajines, ou ragoûts de viande, sont assez riches. Comme le couscous, ils sont préparés avec un choix de viandes, d’épices et peuvent inclure des légumes.

Les repas sont servis avec du pain rond, des olives et une sauce rouge douce. Manger avec vos mains est également acceptable avec un tajine. L’astuce consiste à utiliser un petit morceau de pain pour saisir la nourriture. Après un tajine, du thé à la menthe et des biscuits peuvent être servis, accompagnés de fruits.

Certain restaurant à Marrakech au Maroc, en particulier ceux des grandes villes où le tourisme est courant, servent une variété de boissons alcoolisées. Les vins marocains sont un ajout magnifique à tout repas. L’alcool, cependant, n’est pas servi dans les petits restaurants ni dans aucun endroit de l’ancienne médina, même dans la populaire médina de Fès.

Une multitude d’offres

Si vous visitez Marrakech, les stands de nourriture situés sur la place Jma El Fna s’animent la nuit. Ces vendeurs séduisants vendent de tout, des viandes fraîchement préparées et grillées aux escargots. Marrakech est également un endroit merveilleux pour visiter les restaurants de la région.

Ceux situés à Guéliz, ou la partie la plus récente de la ville, offrent les meilleurs choix. À moins que vous ne soyez dans un établissement de qualité, il est préférable d’éviter les salades, à moins qu’elles ne soient cuites.

De plus, la cuisine marocaine est également connue pour ses épices. Les plus populaires sont le cumin, le paprika, le safran et le gingembre. Les herbes les plus courantes sont le persil, la coriandre, l’origan et bien sûr la menthe.

Des menus suivant les saisons

Les tajines et le couscous comprendront des légumes, dont beaucoup sont cultivés localement et sont offerts en fonction des saisons. Les oignons et les pommes de terre sont communs dans de nombreux plats, tout comme les tomates et les courges.

La cuisine marocaine ne se définit pas uniquement par ses plats nationaux. La harira, une soupe à base de tomate, l’aadiss, le ragoût de lentilles et la kafta, du bœuf haché grillé, font également partie des plats proposés. D’autres aliments, tels que des brochettes assaisonnées et du poulet au barbecue, constituent d’excellents choix pour le déjeuner.

Collations et repas légers

Entre les repas, des collations et des apéritifs sont disponibles à presque tous les coins. Les Marocains apprécient l’heure du thé et mangent du Rghaif ou des pancakes marocains. Dans l’après-midi, les stands commencent à préparer du Bghreer, de petits gâteaux spongieux, et de la harsha, un pain de maïs dense qui fait office de caca ou de snack.

Dans l’ensemble, la cuisine marocaine est aussi diversifiée que celle de tous les pays. Les voyageurs des quatre coins du monde sont surpris non seulement par le choix mais aussi par l’excellent assaisonnement des plats marocains. Des couscous aux tajines en passant par les viandes grillées, les fruits et le thé à la menthe, le Maroc est un pays exotique, même pour vos papilles gustatives.